Bible du Chemin Testament Kardecien ©

Œuvres posthumes — Deuxième Partie.

 <<< 


Chapitre 29.


PUBLICATIONS SPIRITES.


16 août 1867. — Société de Paris. (Médium, M. M… en somnambulisme.)

Nota. — M. L… venait d’annoncer qu’il se proposait de faire faire des ouvrages spirites qu’il vendrait à des prix fabuleusement réduits. C’est à ce sujet que M. Morin dit ce qui suit pendant son sommeil.


Les spirites sont nombreux aujourd’hui, mais beaucoup ne comprennent pas encore la portée éminemment moralisatrice et émancipatrice du Spiritisme. Le noyau qui a toujours suivi la bonne route continue sa marche lente mais sûre ; il s’éloigne de tous les partis pris, il s’occupe de ceux qu’il laisse en chemin.

Malheureusement, même parmi les membres qui forment le noyau fidèle, il en est qui voient tout en beau chez les autres comme chez eux, et, facilement, bénévolement, se laissent prendre aux apparences et vont sottement se prendre à la glu de leurs ennemis, d’une personnalité qui dit se dépouiller, donner son sang, son bien, son intelligence pour le triomphe de l’idée. Eh bien ! relisez la communication (communication qu’il venait d’écrire), et vous verrez que chez certains individus de tels sacrifices ne peuvent être faits sans arrière-pensée.

Il faut se défier des dévouements et des générosités de parade, comme de la véracité des gens qui disent qu’ils ne mentent jamais.

Prétendre donner une chose à des prix impossibles sans y perdre, c’est une rubrique de métier ; faire plus encore : donner pour rien, soi-disant par excès de zèle à titre de prime, tous les éléments d’une doctrine sublime, c’est le sublime de l’hypocrisie. Spirites, prenez garde à vous !


.

Ouvrir